Les cartes peuvent être un révélateur de beaucoup de chose, elles font parties des identités et de notre vision du monde. Elles peuvent bien sûr être manipulé et on peut leur faire dire ce que l’on veut, bref tout cela est à prendre avec des « pincettes ». Ces cartes sont bien sur incomplètes, elles ne prennent pas en compte l’abstention, le vote jeune, le vote ouvrier (ou plutôt l’abstention massive) etc. Cette analyse n’est pas une analyse des élections présidentielles de 2017.

 

 Nous allons parler de l’Occitanie, territoire non reconnu, mis à part par le nom d’une région qui ne regroupe qu’un tiers des Occitans. Quand nous disons Occitans nous parlons de l’ensemble des personnes vivant sur le territoire historique de langue occitane. Ce qui nous a intéressés dans les cartes qui vont suivre, c’est l’apparition à travers les habitudes électorales des Occitans l’apparition du territoire occitan lui-même. Ce qui nous a encore plus intéressés, c’est que malgré la forte poussée réactionnaire une grande partie des Occitans sont encore bien ancrés à gauche. Mais le FN est hélas aussi très représenté dans plusieurs territoires, et nous tenterons de donner un début d’explication à cela.

 

Published in Politica