Le personnage de Charles Martel est récurrent dans le mythe national français. En particulier à l'extrême droite, ce personnage est vu comme le « sauveur de la chrétienté » ou le « sauveur de la France », dans une logique de choc des civilisations.

Cependant, l'histoire du personnage fait partie des périodes de l'histoire les plus falsifiées et déformées par les mythes et les légendes.

 

Published in Istòria