Occitània rencontre les Lakotas.

Published in Internacionalisme Read 1972 times

 

Nous avons découvert Thierry et son incroyable histoire Occitano-lakota sur les réseaux sociaux. Nous vous proposons une interviews sur cette rencontre entre deux nations minorisées. Bonne lecture.

Adiu thierry , peux tu te présenter rapidement ? Comment as-tu rencontré la nation Lakota ?

Je suis passionné par les cultures amérindiennes depuis mon enfance, et je me suis orienté vers les lakota précisément peut être parce qu’elle était la plus représentative au moment de mon enfance avec les événements de Wounded Knee en 1973, et le soulèvement sur la réserve de Pine Ridge SD dirigé par l’American Indian Movement Plus tard en 1991 j’ai rencontré les lakota par l’intermédiaire de l’association Amitiés Franco Lakota Dakota AFLD

 

Quelle est la situation des nations autochtones aux Etat-Unis et plus spécifiquement la nation Lakota ? Même si ils ont acquis des droits depuis la deuxième partie du 20eme siècle, les problèmes restent, pauvreté, chômage, la reconquête de leur façon de vivre ancestrale est essentielle, sur ce qui concerne la pratique de la langue lakota, de leur culture en général, du respect des anciens et de la terre et de tout ce qui vit.

 

En 1991 tu organise un don de terre à la nation Lakota (Sioux) en Occitània, pourquoi ?

 

C’est ma passion pour ce peuple qui m’a amené à organiser ce don de Terre, le but était de faire connaître leur lutte pour leurs droits territoriaux, culturels, spirituels.

 

C’est cette rencontre qui t’a amené a t’intéressé à l’occitània ?

 

Oui, cette Terre qui s’appelle désormais Anpo Luta (Aube Rouge) appartenait à ma grand-mère maternelle qui était occitane, pour moi il était essentiel de faire ce rapprochement avec la culture occitane, qui fait partie de mes racines. Les échanges en 1991 entre les traditionalistes lakota et occitans (IEO Tarn et la Talvera) eurent lieu autour de prises de parole, débat, cérémonie lakota, bal occitan, échanges de cadeaux... Même si je ne me l’explique pas totalement, M’intéresser à une culture différente m’a conduit vers ma propre culture donc personnellement, je souhaitais leur dire merci pour cela, autour d’une valeur lakota, la générosité.

 

Y a t’il des ressemblances entre nos deux cultures ?

 

Néanmoins, si l’histoire n’est pas la même, sur certains points Dans les combats qui sont menés, oui, pour la pratique des langues, La reconnaissance territoriale, destruction de nos cultures, négation de faits historiques, écocides.

 

Quelle philosophie portent ces nations, que pouvons-nous apprendre ?

 

Les traditionalistes lakota axent leur vie sur des valeurs qui sont au nombre de sept, respect, sagesse, humilité, honnêteté, générosité, attention, et spiritualité Leur combat auprès des jeunes, il le mène pour cela aussi, la réemergence de ces valeurs traditionnelles.

 

Quels sont les prochains évènements organisés entre nos deux peuples ?

 

En ce qui nous concerne Depuis 1991, je suis membre de La Talvera, Pour les 40 ans de l’association en mai 2019 nous organisons une rencontre avec des jeunes danseurs lakota. Des manifestations seront donc organisées, sur la Terre et ailleurs, rien n’est encore bien défini, débat, spectacle de danses et bal.

 

Y a-t-il une association active, peut on vous rejoindre ?

 

Actuellement non, Je me rend sur la réserve début octobre, retrouver une famille que j’ai fait venir 2016 pour fêter les 25 ans du don de Terre. Je dois y rencontrer les natifs qui viendront en 2019, y parler du don de Terre et réfléchir avec eux à de possibles projets.