Occitània

Occitània (2)

Occitània exista, es una realitat materiala. Aquèu dorsièr estudiarà aquela realitat per ne finir ambé la messorga repetida de longa pel poder francés. Tractaram de tótei lei aspectes d'aquela realitat : economics, istorics, politics, sociologics e culturaus

L’Occitània existe, elle est une réalité matérielle. Ce dossier étudiera cette réalité pour en finir avec le mensonge sans cesse répété du pouvoir français. Nous traiterons tous les aspects de cette réalité : économique, historique, politique, sociologique, culturelle.

 

Le 29 septembre 2016, le gouvernement officialisait le nom Occitanie-Pyrénées-Méditerranée pour la nouvelle région née de la fusion des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Dans le milieu occitaniste, les réactions furent mitigées, c'est le moins qu'on puisse dire.

Ces réactions avaient eu comme antécédent de virulents débats sur Facebook. Certains occitanistes voyaient ce nom comme le début d'une reconnaissance, tandis que d'autres le voyait comme la fin de l'occitanisme.

 

La plénitude de ses moyens à une société est toujours menacée de décadence. Une civilisation subit de multiples influences, et elle ne peut vaincre que dans l’effort, ce qui suppose qu’elle rencontre toujours des hommes capables de la promouvoir.
Etapes de colonisation : mainmise de l’administration sur le territoire, nomination de fonctionnaires allogènes, émigration des indigènes, remplacement par des populations extérieures, capables de dominer l’économie locale et régionale, entraînant des changements profonds dans les comportements culturels et linguistiques, puis exploitations des ressources locales pour les loisirs, l’énergie, les productions. La colonisation est réussie quand il n’y a plus de sentiment de frustration, d’aliénation, plus de contestation politique.