Occitània

Occitània (20)

Occitània exista, es una realitat materiala. Aquèu dorsièr estudiarà aquela realitat per ne finir ambé la messorga repetida de longa pel poder francés. Tractaram de tótei lei aspectes d'aquela realitat : economics, istorics, politics, sociologics e culturaus

L’Occitània existe, elle est une réalité matérielle. Ce dossier étudiera cette réalité pour en finir avec le mensonge sans cesse répété du pouvoir français. Nous traiterons tous les aspects de cette réalité : économique, historique, politique, sociologique, culturelle.

 



Le terrible nom de Simon IV de Montfort est déjà bien connu chez les Occitans. Suite à la résistance occitane face au pape Innocent III et à son rêve d'éradication des Cathares, Simon IV de Montfort mène la seule croisade exclusivement sur le sol européen et contre une population européenne et cause l'une des plus grandes tueries de masse du continent. Il est tué en 1218 par une pierre lancée par les résistantes de Tolosa. 



Perqué los ensenhaires deven har tots e totas la cauma lo 5 de deceme.

 (Contribucion d'un professor d'occitan.)


                                                                                              


Matthieu Amiech, habitant du Tarn-et-Garonne, engagé dans diverses luttes contre l’informatisation de la société, a écrit un texte sur le "complexe militaro-industriel toulousain", qui alimente et se nourrit de tout un secteur d’innovation technologique extrêmement dynamique.

  Image d'archive de 1996. Nous relayons ce texte issu du site iaata.info. 

Le FPRO - Front Popular per la Republica Occitana a déployé une banderole : "Un Bearn libre dens un ua Occitània independenta", à Orthez sur la tour Moncade (33m), pour fêter ce 25 septembre : jour de l'indépendance du Béarn.  Cet acte politique prépare les 400 ans de l'annexion du Béarn, en 2020, que le FPRO souhaite politiser. A cette occasion, le "Se canta" a été chanté autour d'un petit jurançon.

Voici le communiqué lu lors de l'événement :
"Adishatz, mercés d’estar vienuts ací a Ortès entà comemorar peu purmèr còp aqueth eveniment important en la nosta istòria locau e nacionau occitana e gascona, lo dia d’ua subtila declaracion desguisada, la declaracion d’independéncia de Gaston Febus cap au reiaume de França.

Il y a des signes qui ne trompent pas, la suppression de la filière occitan du collège de Muret en est un. Quoi de plus symbolique que la suppression de l’occitan dans une ville qui est un haut lieu de la mémoire occitane. Le 12 septembre 1213 à Muret, les troupes françaises bâtaient la coalition occitano-aragono-catalane.

Version fr

Le 1er mai 2019, jour international du prolétariat en lutte, l’Organizacion Democratica del Pòple Occitan, l’ODPO, a défilé à Bordeaux avec les Gilets Jaunes et les autres organisations syndicales ou politiques derrière une banderole où on pouvait lire le mot d’ordre suivant : Gascons.nes organisons-nous, pour bâtir le Front Populaire pour la République Occitane, le FPRO.

Nous relayons ce document de l'Organisation Démocratique du Peuple Occitan. Celui-ci est une compilation de cartes démontrant la réalité matérielle de l'Occitània. Ce document n'est pas terminé mais il participe à la réflexion matérialiste pour reconstruire un mouvement occitaniste politique. A partager massivement!

 Cliquez sur l'image ci-dessous.

Lors de l'acte 22 du mouvement des gilets jaunes à Tolosa qui était l'épicentre étatique de la contestation de ce samedi la police a confisqué des drapeaux occitans (et un drapeau catalan subtilisé avec violence) à des manifestants. Plusieurs témoignages se recroisent sur ces vols à des heures différentes de la journée. Ce phénomène n'avait jamais été observé dans une manifestation toulousaine. 

 

Nous diffusons ce texte de présentation de l'ODPO-FPRO, lu au début de la discussion sur le mouvement des Gilets Jaunes lors des JIOC le 09/03/2019 (FR/OC)

Nous diffusons également sous format PDF le document présenté et distribué ce jour-ci, et sur lequel la discussion s’est appuyée.

 Que podem anonciar que los purmèrs dias internacionalistas d’Occitania son ua escaduda de las bèras pr’amor qu’an pleat la loa mission, la de començar a acampar los elements los mei concients deu combat nacionau. Numerosas questions qu’estón abordadas, la question de las hemnas en lo moviment occitanista, lo ligam entre lutas sociaus e occitanisme, las relacions internacionaus e plan solide l’occitanisme politic eth-medish.

Version Occitan et Français

Lo 8 – 9 -10 de març 2019 se debanaràn a Tolosa las primieras Journadas Internacionalistas d’Occitània. La lucha occitana es a una virada. D’un costat lo sentiment occitan torna nais e de l’autre l’occitanisme a besonh de se tornar fondar. Aquesta situacion de crisi nos permeis de nos tornar pensar, de soscar en fond a nòstras enganadas, revèrs et capitadas. Es per çò que la politica, valent a dire quau ten lo poder d’organizar la societat, es al cor de tota causa, que pensam que l’occitanisme se deu tornar politizar. Es lo sen primier d’aquestas jornadas, d’encontras politicas occitanistas.