Lancement du Front Populaire pour la République Occitane

Published in Occitània Read 1175 times

Version fr

Le 1er mai 2019, jour international du prolétariat en lutte, l’Organizacion Democratica del Pòple Occitan, l’ODPO, a défilé à Bordeaux avec les Gilets Jaunes et les autres organisations syndicales ou politiques derrière une banderole où on pouvait lire le mot d’ordre suivant : Gascons.nes organisons-nous, pour bâtir le Front Populaire pour la République Occitane, le FPRO.

L’ODPO a distribué plus d’un millier de tracts annonçant la création de ce front. Le FPRO est l’organisation de masse de l’ODPO. Son rôle est de créer les conditions pour l’apparition d’un mouvement politique et populaire occitaniste portant la nécessité d’une Occitanie indépendante et socialiste. Le FPRO entend conscientiser et mobiliser les masses pour la révolution socialiste et l’indépendance. De plus, elle compte développer les organisations de masses sectorielles : femmes, jeunesse, ouvriers.ères, paysans.nes, milieu culturel, etc.

L’activité et la présence du FPRO mercredi 1er mai à Bordeaux marquent une nouvelle ère politique. Les militants de l’ODPO ont pu constater que non seulement les gens étaient réceptifs mais en plus de nombreuses personnes connaissaient la question occitane. Plusieurs échanges ont même eu lieu dans la langue avec des bordelaises et des bordelais.

Comme partout ailleurs en Occitanie, nous avons besoin d’une expression occitaniste politique, le terreau de la revendication étant déjà là.

Le FPRO a vocation à se développer partout en Occitanie. L’ODPO communiquera prochainement sur la nécessité de l’existence du FPRO et son but stratégique pour les occitanes et les occitans.

Vous pouvez prendre connaissance ici du contenu du tract distribué en nombre à Bordeaux.

 

Version òc

Lo 1er de mai de 2019, dia internacionau deu proletariat en luta, l’Organizacion Democratica deu Pòple Occitan, l’ODPO, que s’i hasó au passacarrèra dab los Gilets Jaunes e las autas organizacions sindicaus o politicas darrèr ua banderòla on s’i podèvan léger lo mot d’òrdi seguent : Gascons.nas, organizem-nse, tà bastir lo Front Popular per la Republica Occitana, lo FPRO.

L’ODPO que distribuí mei d’un milierat de paperòts anonciant la creacion d’aqueth front. Lo FPRO qu’ei l’organizacion de massa de l’ODPO. Lo son ròtle qu’ei de crear las condicions entà la vaduda d’un moviment politic e popular occitanista portant la necessitat d’ua Occitania independenta e socialista. Lo FPRO qu’enten conscientizar e mobilizar las massas per la revolucion socialista e l’independéncia. De mei, que conta desvolopar las organizacions sectoriaus :hemnas, joenessa, obrèrs.èras, paisans.nas, miei culturau, eca.

L’activitat e la preséncia deu FPRO aqueth dimèrcs 1er de mai a Bordèu que marca nua navèra èra politica. Los militants de l’ODPO qu’an podut constatar que de l’ua part la gent qu’èran receptius e de l’auta part qu’un hèish de monde coneishèva la question occitana. Mantuns escambis que’s hasón en lenga nosta dab las bordalesas e los bordalés.

Com pertot aulhors en Occitania que’ns hè necera ua expression occitanista politica, lo terradís estant dejà viu.

Lo FPRO que’s dèu desvolopar pertot en Occitania. L’ODPO que comuniquerà en los temps a viéner sus la necessitat de l’existéncia deu FPRO e lo son but estrategic entaus occitans e entà las occitanas.

Ací que podetz préner coneishença deu contiengut deu paperòt balhat a Bordèu.