Martial Peyrouny professeur d'occitan, représentant snes/fsu au CALVR de l'académie de Bordeaux nous expose les dangers de la réforme du lycée et du baccalauréat pour les langues régionales dont l'Occitan. Il nous propose quelques solutions pour éviter une baisse drastiques des élèves qui ré-apprennent l'occitan. La situation de l'occitan est loin d'être brillante, cette réforme est clairement un nouvel acte dans la politique ethnocidaire de l'état français, nous devons nous y opposer coûte que coûte. 

Published in Occitània