Le monde qui occupe notre imaginaire est un assemblage de pays découpé en frontières politiques. Cette vision nous présente un monde complètement faussé . Et ce même si nous prenons des représentations géographiques plus réalistes sur la taille des continents. Toutes ces cartes ne nous montrent pas le vrai visage du  monde : celui d'une minorité d'États, représentants une minorité de la population mondiale, qui domine via divers instruments les autres États et nations. Ce phénomène se nomme l'impérialisme (ici la définition) et c'est le stade suprême du capitalisme.
Published in Economia
mercredi, 28 février 2018 21:09

Entervista deu Jan Labourie e deu Cinerrante

E’t pòts presentar en quauques mots ?

Adishatz a tots,

Que m'apèri Jan Labourie, que vieni de Pau e qu'ensagi de har documentaris sociaus, politics e artistics …. çò qui n'ei pas tostemps aisit ! Qu'escrivi uei desempuish l'estat de Sinaola au Mexic.

Published in Cultura
mercredi, 07 février 2018 12:18

Quelques réflexions sur le processus catalan

Le processus d'indépendance du Principat est dans l'impasse. D'un côté nous avons un État espagnol qui ne veut rien lâcher, une Europe qui ne veut pas créer un précédent ; et de l'autre nous avons les représentants du Peuple catalan qui sont comme paralysés. Malgré les mobilisations de masse de la société civile, la situation risque de s'enfoncer dans un statu quo démobilisateur. Tout cela désarme les masses et crée un sentiment de gâchis énorme.

Published in Politica
mercredi, 24 janvier 2018 11:49

1189 : La commune de Tolosa

Pour transformer le monde, à commencer par la partie du monde qui nous incombe, celle où nous vivons et luttons, l'Occitània, il faut le comprendre. Pour pouvoir à la fois, en Occitanie, mener à bien une révolution sociale radicale et briser les chaînes qui nous lient à l'État impérialiste français au bénéfice du Capital qu'il sert, il importe donc d'étudier, d'avoir une connaissance et une analyse profonde de notre société et de son histoire - histoire dont l'invisibilisation est une arme fondamentale de nos oppresseurs, et la réappropriation un combat fondamental pour nous.
Published in Istòria

Le 29 septembre 2016, le gouvernement officialisait le nom Occitanie-Pyrénées-Méditerranée pour la nouvelle région née de la fusion des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Dans le milieu occitaniste, les réactions furent mitigées, c'est le moins qu'on puisse dire.

Ces réactions avaient eu comme antécédent de virulents débats sur Facebook. Certains occitanistes voyaient ce nom comme le début d'une reconnaissance, tandis que d'autres le voyait comme la fin de l'occitanisme.

Published in Occitània

La liste nationaliste/autonomiste corse a reçu 56.46% des voix exprimées, soit environ 67000 voix.  C’est un plébiscite très large pour cette liste de rupture. Rupture avec la politique coloniale menée par l’état français depuis l’annexion de la corse en 1768, rupture avec le clanisme, rupture avec la classe politique  française. Les réactions, à droite comme à gauche, démontrent bien la rupture avec le modèle dominant.

Published in Politica

 

 

Le personnage de Charles Martel est récurrent dans le mythe national français. En particulier à l'extrême droite, ce personnage est vu comme le « sauveur de la chrétienté » ou le « sauveur de la France », dans une logique de choc des civilisations.

Cependant, l'histoire du personnage fait partie des périodes de l'histoire les plus falsifiées et déformées par les mythes et les légendes.

 

Published in Istòria

 

Aujourd'hui, le chauffage électrique est le deuxième mode de chauffage le plus utilisé dans l'état français, derrière le gaz naturel. C'est un mode de chauffage qui a été vendu et revendu sous pas mal d'arguments commerciaux, comme son côté « vert » (pas d'émissions de CO2) ou encore son rendement (0% de pertes).

Cependant, ces arguments sont ce qu'ils sont : des arguments commerciaux. Regardons de plus près ce qui se cache derrière le chauffage électrique.

Published in Ecologia

 

Nòs- Novèlas OccitàniaS que sostien la creaccion de Comitat de Defensa de la Republica (CDR) per tot en Occitània. Lo combat deus catalans qu’ei lo noste tanben. Que sonam tots  e totas los e las progressitas, demòcratas e revolucionàrias tà juntar lo CDR e defensar la navèra Republica catalana. Que podètz tornar trobar ua analisi sus la Catalunya açí

Nòs- Novèlas OccitàniaS soutient la création de Comité de Défense de la République (CDR) partout en Occitània. Le combat des catalans est le nôtre aussi. Nous appelons tous et toutes les progressistes, démocrates et révolutionnaires à rejoindre les CDR et défendre la nouvelle République catalane. Vous pouvez retrouver une analyse sur la Catalogne ici

Que'vs presentam lo comunicat de constitucion deu CDR de Tolosa:

Nous vous présentons le communiqué de constitution du CDR de Tolosa:

Manifeste de Toulouse Pour la démocratie:

Published in Politica
lundi, 30 octobre 2017 09:09

L'Antifascisme et la Question Occitane.

   Des révolutionnaires occitanistes ont présenté ce document lors d'une rencontre visant à créer une coordination antifasciste dans "le Sud". Ce document soulève des questions extrêmement importantes à l'heure où la république  française connait une vague réactionnaire et chauvine sans précédent. La situation catalane pose de nouveau la question des nations dominées dans les pays impérialistes, question qui dans l'état français est une des lignes de démarcations entre le courant révolutionnaire et la réaction. Bonne lecture et réflexion!

Published in Politica
Page 4 sur 5

Editoriau

Il y a plus d’un an nous lancions NÒS – Nouvelles OccitanieS  comme projet s’intégrant à la lutte de libération sociale et nationale du peuple Occitan. Nous pouvons déjà affirmer que c’est une première bataille gagnée. Proposer des articles de qualité, variés et cela de manière régulière et fonctionnant seulement par le militantisme est en soi déjà une belle réussite. NÒS a démontré sa pertinence et la nécessité d’une presse au service d’une Occitània libre,  émancipée et unie à l’heure où l’occitanisme entre dans une nouvelle phase historique.

Le mouvement des Gilets Jaunes est venu relancer l’actualité de la lutte des classes en Hexagone et en Occitània. NÒS a été un des premiers médias en Occitània mais aussi au niveau hexagonal a appuyer le mouvement en y décelant  son sens profond, celui du retour de l’actualité de la Révolution  et également en analysant son potentiel occitaniste (opposition Paris/provinces, villes/campagnes, métropoles/périphéries). C’est le but profond de notre journal, donner des clés pour comprendre le monde et le transformer.  

Certes beaucoup de choses sont à retravailler dans le site mais nous avançons patiemment et avec fermeté, nous savons que le temps est de notre côté. La prochaine étape sera la sortie d’une version papier pour que cet instrument se matérialise dans le réel des luttes. Nous avons besoin de vous, faîtes connaître le journal, partagez les articles, proposez des articles mais aussi critiquez les, tout cela fait partie d’un même processus et est donc nécessaire !

 

Vive NÒS, la presse démocratique et populaire au service de la nouvelle Occitània !

Òsca NÒS, la premsa democratica e populara au servici de la novèla Occitània !