Un point sur la situation en Catalonha.

Published in Internacionalisme Read 292 times



Ce matin sont sorties les 5 colonnes indépendantistes, des marches pour la liberté, qui doivent arriver à Barcelone vendredi à midi, empruntant autoroutes et routes nationales, entraînant la paralysie du trafic sur de nombreux axes majeurs.


La colonne la plus importante, celle de Girona, a regroupé environ 10.000 personnes, dont Elisenda Paluzie, présidente de l'ANC, et Quim Torra, président de la Généralité de Catalogne, alors que les autres ont réuni entre 2 et 5.000 personnes chacunes.

Girona ci-dessous, photos prises au meme moment.





Ce soir, chaque colonne aura accompli une quarantaine de kilomètres,  avant de reprendre la route demain matin.

Pendant ce temps, les étudiants, en grève, organisent depuis le debut de la journée de multiples occupations de routes et voies ferrées, notamment à Barcelone, où les manifestants jouent au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, dont chaque activation est accompagnée de violences dans la lignée de celles vues hier soir, violences justifiées par le conseiller d'intérieur lors de sa comparution devant la presse à 17h.
De nombreux renforts de Police Nationale et Guardia Civil continuent d'affluer vers la Catalogne depuis l'Espagne, et le gouvernement de Madrid n'exclue pas d'appliquer à nouveau l'article 155 de la constitution espagnole, lui permettant de suspendre l'autonomie et les responsables politiques.
Certains partis à tendance d'extrême droite demandent l'application de l'état d'urgence, pouvant justifier l'envoi de l'armée.

En cette fin d'après midi, nous venons d'apprendre que le procureur demande de la prison préventive sans condition pour 4 personnes détenues depuis hier soir, alors que le gouvernement de la Généralité demande lui une mise en liberté sous caution, le tout accompagné de l'interdiction de manifester, pour une accusation de désordres publics.
Cela est vécu comme une "déclaration de guerre" de la part du procureur et de la Généralité.

De nouvelles manifestations sont convoquées ce soir à Barcelona et Girona.

Nous ferons un point demain sur l'évolution de la situation.