Politica

Tous ensemble construisons le FPRO!

Published in Politica

Comunicat n°10 de l'ODPO : Fondacion deu Front Popular per la Republica Occitana.

 

 Principes stratégiques et objectifs. 

 


Le premier mai 2018 naissait l'Organisation Démocratique du Peuple Occitan. Un an après nous annoncions officiellement la création du Front Populaire pour la République Occitane. Ce nouveau développement s'inscrit dans la construction stratégique des instruments pour mener à bien l'indépendance nationale et la révolution socialiste occitane.

 

Les tâches principales actuelles du front sont:

 

  1. D'unir le prolétariat et les classes populaires occitanes en défense de leurs intérêts immédiats contre la bourgeoisie et l'impérialisme, principalement français mais aussi espagnols et italiens. Nous entendons comme intérêts immédiats les droits des travailleurs.euses.

     

  2. Faire croître la conscience nationale occitane.

     

  3. Défendre nos droits en tant que nation.

 

Nous devons comprendre comment se développe un processus révolutionnaire et comment nous allons construire les instruments de notre libération. Nos choix viennent de notre expérience pratique en tant que militants de longue dates , de l'étude de nombreux mouvements révolutionnaires à travers le monde et l'Histoire. Notre processus a connu en premier lieu un bon qualitatif avant de passer à un bons quantitatif.

 

Une révolution pour se développer à besoin de plusieurs instruments:

 

Le premier instrument c'est l'ODPO, la direction politique et idéologique du mouvement, c'est l'organisation révolutionnaire, elle est l'intellectuel collectif, sa tête. Elle est composée des militants.es les plus aguerris.es, les plus motivés.ées, mobilisés.ées et déterminés.ées, ce n'est donc pas une organisation de masse.

 

Le second instrument c'est le Front, qui est une organisation de masse visant à faire naître le nouveau pouvoir révolutionnaire et occitan sous la forme d'une nouvelle république socialiste occitane. Le FPRO organise le travail politique de masse via la mobilisation politique, la conscientisation, la participation active, le soutien des luttes populaires et l'organisation de luttes revendicatives politiques. Le FPRO à terme générera les premiers organes du nouvel État socialiste Occitan sous la forme d'assemblées.

D'autres instruments se développeront avec le temps.

 

Le Front va organiser le travail par secteur en créant des organisations spécifiques pour la lutte ouvrière, la lutte des femmes, de la jeunesse, culturelle, paysanne, etc. Le but est de couvrir tout le spectre de la société occitane en la préparant au socialisme.

 

Diffuser dans le peuple occitan la question du pouvoir, la lutte socialiste et occitaniste, transformer en réalité l'Occitània, voilà le but du combat politique. C'est rompre avec l’idéologie majoritaire dans le mouvement occitaniste, qui est celle des couches intermédiaires, de la petit bourgeoisie. De cette situation résulte l'impossibilité de rompre politiquement avec le modèle dominant* et notre incroyable manque de combativité. La quasi absence des occitanistes dans le mouvement des gilets jaunes, le peu de combativité face à la réforme Blanquer sont des exemples de l'expression matérielle de cette situation. Sur le long terme le résultat le plus grave c'est le non-développement de la conscience nationale occitane qui laisse la place au chauvinisme français et surtout la finalisation de notre ethnocide. Il ne suffit pas qu'il y ait objectivement une nation occitane pour qu'elle se développe de manière réelle. C est pour cela que nous avons besoin d'une force subjective qui s’attelle à construire un occitanisme politique.

 

Le combat politique doit aller sur le terrain des revendications, que les masses occitanes peuvent faire siennes, tout en menant le combat démocratique pour la reconnaissance de nos droits en tant que peuple, notamment celui de l’autodétermination. Porter une rupture avec l'idéologie dominante nationaliste française qui imprègne tous les secteurs du mouvement révolutionnaire hexagonal est pour nous une nécessité.

 

Quand nous parlons de luttes revendicatives politiques nous entendons la question du logement, des salaires, des services publiques, des transports, la ruralité etc. Le voir d'un point de vue politique c'est porter la question du socialisme comme nécessité pour véritablement régler ces problèmes. Le point de vue occitaniste c'est de traiter ces problèmes par le biais de nos réalités occitanes, ce qu'aucun mouvement hexagonal ne prend spécifiquement en compte.

 

 

Nous utilisons l'adjectif «populaire » car une partie des tâches du front est la lutte pour les droits démocratiques notamment nos droits nationaux.

 

Axes de lutte:

 

  1. Développer le Front comme force révolutionnaire pratique.

 

  1. Lutter pour conquérir de nouveaux droits (au niveau du travail, du social, culturel, etc) et conserver les anciens d'un point de vue politique. Lutter pour conquérir nos droits démocratique comme nation notamment l'officialisation de la langue occitane, son obligation à l'école, son développement dans les services publiques, etc.

     

  2. Lutter pour l'autodétermination y compris le droit imprescriptible à l'indépendance. Cela signifie que nous luttons pour une république fédérale socialiste occitane (en lien ou non avec d'autres entités révolutionnaires). Une république unie dans notre diversité populaire.

 

  1. Travailler à la construction d'un mouvement révolutionnaire en occitania en lien avec le mouvement hexagonal et nous lier avec les peuples voisins. Lutter contre la militarisation de la société hexagonale, prélude au fascisme.

     

  2. Lutter pour la révolution socialiste en Occitània, contre l'impérialisme français et contre les monopoles économiques.

 

  1. Lutter pour la sortie des institutions impérialistes comme l'Union Européenne, l'OTAN, le FMI, etc.

 

 

Nous avons besoin de toutes et tous pour construire des comités du FPRO partout en Occitània. Dans chaque village, chaque quartier, chaque ville.


Comment nous rejoindre ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.