Début mai, des heurts particulièrement violents entre bandes sur la place Sent-Miquèu à Bordèu ont localement beaucoup fait parler d'eux. Ils ont notamment permis au journal local, Sud-Ouest ( ici l'article ), de sortir un article anxiogène au possible et de décrire le quartier comme une zone de guerre. En effet, il serait encore « marqué des stigmates des combats » pour reprendre l'article en question. Etrange pour un quartier parmi les plus dynamiques de Bordèu, subissant

K2_PUBLISHED_IN Societat